NOUS PRIONS AUJOURD’HUI - Pasteur Roger Foehrlé

JEUDI DE LA SEMAINE SAINTE  : JEUDI-SAINT

SOUVENIR DU DERNIER REPAS DE JESUS

 

Nous nous mettons, ensemble, en communauté, symboliquement autour de la table de communion et nous prions:

Dieu notre Père

Au moment où nous venons pour partager la richesse de cette table,

nous ne pouvons oublier les brutalités de la terre:

Nous ne pouvons partager le pain et oublier ceux qui ont faim.

Le monde est un seul monde et nous sommes responsables de son alimentation.

Seigneur que notre prospérité soit au service des pauvres.

Nous ne pouvons prendre de vin et oublier les assoiffé. 

Le sol et tous les déracinés , la terre et ses peuples épuisés crient pour la justice.

Seigneur, que notre abondance soit au services des manques.

Nous ne pouvons entendre tes mots de paix 

et oublier les régions du monde qui sont en guerre ou qui la préparent,

Seigneur, montre-nous comment transformer nos armes en panneaux de bienvenue, et la soif de pouvoir,en désir de paix.

Nous ne pouvons célébrer le festin de la famille et oublier nos divisions

alors que nous sommes unis en esprit mais pas encore dans les faits,

et que l'histoire et les blessures nous séparent encore.

Seigneur, guéris ton Eglise de toutes ses divisions. 

Et nous te prions instamment aujourd'hui pour toutes les personnes touchées par le coronavirus...

Mourants, malades, endeuillés, tous les personnels de soins, du plus important au plut petit ...

seigneur, sois pour tous paix, sérénité, et amour.
Amen

 

 

 

 


 

 

 

NOUS PRIONS AUJOURD’HUI - Pasteur Roger Foehrlé

Mercredi de la Semaine Sainte

 

Notre Père, qui es au-delà de tout, et même du ciel,

Que ton nom soit mis à part et qu'il ait une place de choix dans nos vies.

Que tu sois de plus en plus reconnu, respecté, écouté, suivi,

parce que tout ce qui arrive, ici et ailleurs, n'est pas toujours le bien.

Que ta volonté s'accomplisse sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain spirituel, ce pain de vie qu'est ta
parole divine,

ta présence, ton esprit, ton être même,

ce pain qui peut nous nourrir pour l'éternité et nous donner la force
qui vient de toi.

Parce que tu nous pardonnes, aide-nous, à notre tour, à nous 
pardonner mutuellement.

Fais que nous ne soyons pas introduits ou enfermés dans l'épreuve,

vaincus, anéantis par elle, afin que nous puissions relever la tête.

Mais délivre-nous, libère-nous, car le mal est là et il emprisonne.

Nous te disons tout cela avec confiance

car c'est à toi qu'appartiennent l'amour, le pardon et la paix
aux siècles des siècles.

 

 


 

 

NOUS PRIONS AUJOURD’HUI - Pasteur Roger Foehrlé

Mardi de la Semaine Sainte

 

 
O notre Dieu, tu as créé le monde,
tu l'as destiné à être un lieu bon,
et ses habitants, tu les appelés tes enfants.
Quand tout allait de pire en pire,
tu es venu en Christ faire émerger ce qu'il y a de meilleur en nous: 
 
Voilà pourquoi nous osons dire: 
 
La bonté est plus forte que la mal
L'amour est plus fort que la haine
La lumière est plus forte que l'obscurité,
La vérité es plus forte que le mensonge.
 
Christ Jésus, malgré notre foi, la confusion peut nous envahir,
la colère , la tension, l’amertume et la jalousie déformer notre perspective.
Nos esprits  peuvent s'inquiéter parfois outre mesure pour de petites choses,
Et nous n'arrivons pas toujours à faire ce qui est juste.
 
Mais nous voulons croire:
 
La bonté est plus forte que la mal
L'amour est plus fort que la haine
La lumière est plus forte que l'obscurité,
La vérité es plus forte que le mensonge.
 
Esprit de Dieu, tu as promis de nous écouter,
tu es capable de nous changer; tu es prêt à faire de nos cœurs ta demeure !
Nous te le demandons: mets-nous au défi!
Redresse-nous, pardonne-nous et encourage-nous; 
c'est toi qui sait le mieux ce dont nous avons besoin.
 
Qu'ainsi nous puissions proclamer, surtout dans nos actes :
 
La bonté est plus forte que la mal
L'amour est plus fort que la haine
La lumière est plus forte que l'obscurité,
La vérité es plus forte que le mensonge.
 
 
 

 

 

 

NOUS PRIONS AUJOURD’HUI - Pasteur Roger Foehrlé

Lundi de la semaine sainte
 
Seigneur, tu es présent au milieu de nous,
loué sois-tu !
Nous déposons devant toi
tous nos soucis,
parce que tu t'en préoccupes ;
notre inquiétude,
parce que tu peux l'apaiser ;
nos espoirs et nos vœux,
pour que tu les purifies ;
nos péchés,
parce que tu pardonnes ;
nos pensées,
afin que tu les éclaires ;
toute notre vie terrestre,
afin que tu la conduises à la résurrection
et à la vie éternelle.
Amen.

 

 


  

 

 

NOUS PRIONS AUJOURD’HUI - Pasteur Roger Foehrlé
Prière du 1 avril 2020

 

Notre Dieu aimant,

Jésus nous a enseigné à te faire confiance en toutes choses,
c’est pourquoi, assurés de sa parole, nous partageons sa prière :
Que ton règne vienne !

Quand les nations inscrivent à leur budget des dépenses de guerre,
alors que le Christ dit « Rengaine ton épée ! »,
Que ton règne  vienne !

Quand les pays gaspillent la nourriture ou jettent des vêtements démodés,
alors que le Christ dit « J’avais faim j’avais soif … ! » 
Que ton règne vienne !

Quand les gouvernements puissants prétendent que leur politique est bénie des cieux,
alors que l’Ecriture affirme que Dieu aide les sans-pouvoir :
Que ton règne vienne !

Quand des chrétiens cherchent le Royaume de Dieu dans la forme de leur propre Église,
comme si le Christ était venu construire des barrières et non les abattre :
Que ton règne vienne !

Quand des femmes qui se lèvent pour leur dignité sont traitées avec mépris et dédain :
Que ton règne vienne !

Quand des hommes s’efforcent d’être durs parce qu’ils ont peur d’être tendres :
Que ton règne vienne !

Quand nous nous soucions d’être adultes et oublions d’avoir la confiance d’un enfant :
Que ton règne vienne !

Quand des politiciens et autres gens avides de pouvoir essaient de tuer la confiance en pleine crise du coronavirus
alors que tu nous as dit : « Soyez unis dans l’amour ! » : Que ton Règne vienne !  »

Notre Dieu aimant,

Tu as dit que ton règne est parmi nous.

Ouvre nos oreilles pour l’entendre,

Ouvre nos mains pour le servir,

Ouvre nos cœurs pour l’accueillir,

Nous te le demandons en Jésus-Christ ! Amen.

 


 

 

 

PRIERE D’AUJOURD’HUI - Pasteur Roger Foehrlé
Prière du 27 mars 2020

Seigneur notre Dieu aimant,

Tôt le matin, alors que le monde était jeune,

Tu as créé la vie, belle et terrifiante,

Tu as donné naissance à tout ce que nous connaissons. 

Que ton nom soit sanctifié !

Tôt le matin, au moment où le monde l’attendait le moins,

Un nouveau-né pleurant dans une mangeoire

A annoncé que tu étais venu parmi nous

Et que tu étais l’un de nous.

Que ton nom soit sanctifié !

Tôt le matin, entouré de menteurs respectables,

De responsables religieux, de politiciens frileux, et d’amis silencieux,

Tu as accepté la sanction pour avoir fait le bien,

Pour avoir été Dieu : tu t’es chargé de la croix et tu es mort.

Que ton nom soit sanctifié !

Tôt le matin, une voix dans un cimetière bien gardé,

Et des traces de pas dans la rosée

Ont révélé que tu étais ressuscité, que tu étais revenu,

Vers ceux et celles, pour ceux et celles,

Qui t’avaient oublié, renié et qui avaient cherché à te détruire.

Que ton nom soit sanctifié !

 

 


 

 

BONNE JOURNEE – Pasteur Roger Foehrlé
Prière du 26 mars 2020

Prions :

En toi, Dieu bienveillant,

Le solitaire éprouve l’attention,

L’orphelin trouve un parent,

Et l’angoissé un compagnon.

En toi, le blessé rencontre un soignant,

Le repentant trouve quelqu’un qui pardonne,

Et l’accablé quelqu’une qui l’accompagne.

En toi, l’avare découvre un mendiant,

Le découragé trouve quelqu’un qui fait rire,

Et le légaliste un transgresseur de lois.

En toi, Jésus Christ,

Nous rencontrons notre Créateur,

Et la personne qui nous répond, nous correspond.

Alors si quelqu’un aimerait dire « Aide-moi »,

Si quelqu’un a besoin de dire « Sauve-moi »,

Si quelqu’un aimerait dire « Tiens-moi »,

Si quelqu’un aurait besoin de dire « Pardonne-moi »,

Qu’il le dise, qu’elle le dise maintenant, en toute confiance !

Ô Christ,

Tu nous accueilles et tu nous interpelles,

Parle-nous, agis envers nous,

Et révèle en nous ce qui nous rendra entiers :

Nous l’accueillerons, nous t’en louerons …  Amen.